Recette pain d’épices moelleux et fondant

pain-epices-moelleux

Le pain d’épices est l’une des douceurs les plus consommées par les familles françaises pendant les fêtes de la Nativité, ce qui est de bonne guerre, car ce gâteau est d’un goût vraiment exquis. De nombreuses régions se disputent la paternité du pain d’épices, mais ce que l’on ignore, c’est que l’origine de ce gâteau remonte à très loin dans l’histoire. Il semblerait que les premiers pains d’épices, ou plutôt leurs ancêtres furent confectionnés par les Égyptiens sous la forme de pain enduit de miel, puis par les Grecs. Aristophane, le poète comique grec qui a vécu au 5e siècle a fait mention dans ses œuvres l’existence d’un pain d’épices à base de farine de sésame enduit de miel appelé le melitounta. Les Romains eux, auraient fait du pain frit arrosé de miel. Il faut convenir que ces pains n’étaient que des précurseurs au pain d’épices actuel.

L’histoire poursuit que le pain d’épice tel que nous le dégustons actuellement aurait donc pour origine le Mi-Kong, un terme chinois qui signifie pain de miel. Des textes du 13e siècle rapportent que le Mi-Kong serait les rations de combat que les cavaliers du conquérant Gengis-Khan emportaient avec eux. Fabriqué avec de la farine de froment, du miel et relevé avec des plantes aromatiques, le Mi-Kong pouvait se conserver assez longtemps. Les terribles guerriers de Gengis-Khan répandirent cette pâtisserie partout où ils allaient, et notamment au Moyen-Orient. On dit que ce sont les rescapés des premières croisades qui ont rapporté la recette de ce pain d’épice, ainsi que les épices en Europe. Il s’y s’est ensuite répandu comme une trainée de poudre.

Pain d’épice : recette traditionnelle

Vers 1453, des textes auraient rapporté que le pain d’épices était le met principal des moines cisterciens de Marienthal en Alsace à l’occasion des fêtes de Noël. La tradition qui consiste à manger du pain d’épices à cette époque particulière de l’année serait donc née dans cette région.

Au 17e siècle, les pains d’épices de Reims où exerçaient une vingtaine de maîtres pains d’épiciers fut le plus réputé de France. Le pain d’épices produit à Reims était si succulent que le bailli de l’archevêque a octroyé à ces maîtres pains d’épiciers le statut de corporation en 1571 qui a été reconnu officiellement par Henri IV en 1596.

Malheureusement, on ne pourra jamais goûter au pain d’épices datant du Moyen-âge, mais la recette française a su braver le temps. Attention ! Tout le monde parle de la vraie recette de pain d’épices et de ce que l’on a retenu de la recette traditionnelle, c’est qu’elle ne contient pas de la levure chimique, mais du bicarbonate de soude. Sa préparation ne demande pas de beurre et encore moins d’œufs. Malgré cela, ce pain d’épices reste moelleux et délicieux.

Pour qu’un pain d’épices puisse être considéré comme tel, il faut bien sûr ajouter des épices dans la préparation. On peut en mettre plusieurs, mais les plus recommandés sont la cannelle, l’anis, l’anis étoilé, le clou de girofle et le gingembre. Certains cuisiniers qui s’y connaissent dans la recette traditionnelle y ajoutent de l’eau de fleur d’oranger, cela dépend du goût de chacun, mais cet ajout ne manquera pas de rehausser le goût du pain d’épices.

Découvrez ci-après les étapes de la préparation de ce pain d’épices à la traditionnelle.

Les ingrédients

  • 225 g de farine semi-complète ou farine tout usage si c’est ce que vous avez chez vous.
  • 25 g de farine châtaigne ou de la farine de seigle.
  • 30 g de sucre roux ou cassonade.
  • Environ ¼ d’une cuillère à café de sel.
  • 250 ml de lait demi-écrémé.
  • 250 g de miel.
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude.
  • 1 cuillère à soupe de fleur d’oranger.
  • 5 épices (cannelle, anis, anis étoilé, clou de girofle, gingembre) OU 1 cuillère à café du mélange spécial pain d’épices.

Les instructions pour la préparation

  1. Préchauffez le four à 150 °C.
  2. Il est vrai que les anciens n’utilisaient pas de beurre, mais il sera nécessaire de beurrer le moule à cake avant de le mettre au frais.
  3. Dans un grand bol, mélangez la farine semi-complète, la farine châtaigne, la cassonade et le mélange pain d’épices ou les 5 épices.
  4. Sur un feu doux, portez le miel à ébullition. Éteignez le feu, et versez le miel puis remuez jusqu’à ce qu’il soit entièrement dissout.
  5. Laissez tiédir et ajoutez dans ce mélange le bicarbonate de soude et mélangez.
  6. Versez le mélange liquide dans le grand bol où se trouvent les éléments secs puis mélangez jusqu’à ce que vous obteniez une pâte homogène.
  7. Ajoutez l’eau de fleur d’oranger et mélangez.
  8. Versez la pâte dans le moule et lissez la surface.
  9. Mettez au four en respectant un temps de cuisson d’une heure.
  10. Démoulez le pain d’épices lorsqu’il est tiède.

Veuillez noter que le pain d’épices peut se conserver pendant plusieurs semaines et qu’il se bonifie jour après jour.

Pain d’épices moelleux au miel

Aujourd’hui, le pain d’épices se cuisine à toutes les sauces (façon de parler). En fait, la façon de le cuisiner a été revue et améliorée par des chefs de renoms qui ont ensuite publié leurs recettes dans des ouvrages ou sur internet. L’une des déclinaisons les plus populaires de ce gâteau traditionnel n’est autre que le pain d’épices moelleux au miel.

Préparer cette recette n’a rien de sorcier, mais il faut respecter toutes les étapes et la proportion des ingrédients pour le réussir. Qui sait, votre pain d’épice pourrait obtenir une belle appréciation de Mercotte.

Les ingrédients dont vous avez besoin

  • 150g de farine T55.
  • 5 g de levure chimique.
  • 150 g de miel.
  • 25 g de sucre complet.
  • 1 pincée de sel.
  • 4 g de mélange de pain d’épices.
  • Le zeste d’une orange, d’un citron jaune et d’un citron vert.
  • 6 g de badiane provenant de l’anis étoilé.
  • 100 g de beurre.
  • 150 g d’eau.

La préparation du pain d’épices moelleux au miel

  1. Dans une casserole, mettre l’eau, le miel, le beurre, le sel, le sucre, les épices, la badiane et les zestes d’orange et de citron et porter ce mélange à ébullition.
  2. Couvrez la casserole et laissez reposer pendant 25 minutes.
  3. Mettez la farine et la levure dans un saladier et versez le précédent mélange sur le dessus en prenant soin de le filtrer et de le fouetter progressivement. Vous devez obtenir une belle pâte homogène et colorée.
  4. Coulez le mélange dans le moule à cake préalablement beurré et fariné.
  5. Mettez le moule dans le four et faites cuire en respectant un temps de cuisson de 25 minutes à 180 °C.
  6. Lorsque le pain d’épice est prêt, laissez tiédir avant de le démouler. Emballez-le ensuite dans un film alimentaire jusqu’à ce qu’il refroidisse entièrement.
  7. Si vous le souhaitez, vous pouvez lustrer le dessus du cake avec du nappage blond, de préférence avec de la confiture chauffée avec un peu d’eau. Lorsqu’il est prêt, vous pouvez le décorer à votre convenance.

Vous remarquerez que ce pain d’épices est superbement parfumé et très moelleux. Il est l’exact opposé des pains d’épices industriels.

Il faut vous prendre correctement avec les zestes d’agrumes. Après les avoir lavés et séchés, râpez-les avec une râpe fine de manière à ne prélever que la couche externe du fruit. Il ne faut pas que la couche blanche y adhère, car elle va donner un goût amer au pain d’épices. Vous pouvez utiliser l’excédent de zeste pour décorer le pain d’épice.

Que faire avec du pain d’épice ?

La recette du pain d’épices se revisite encore et toujours, mais bien que cela soit invraisemblable, ce gâteau est aujourd’hui utilisé comme composant essentiel pour de multiples recettes. Des personnes très créatives utilisent du pain d’épices comme dessert avec des fruits. Mais il est aussi possible de le marier avec du salé pour obtenir un amuse-bouche au goût très original. Il peut également être utilisé comme toast sous du foie gras et mangé en accompagnement avec du saumon fumé et du fromage. Néanmoins, les meilleures recettes dont la base est le pain d’épices sont :

Le cake de pain d’épices

Le cake de pain d’épices est une recette qui se veut originale et gourmande. Les tranches de pain d’épices sont imbibées dans un mélange de lait et d’œuf pour ensuite former un cake entier agrémenté de fruits confits. À consommer comme goûter.

Le foie gras en croustillant de pain d’épices

Cette recette est prochainement la star de Noël ou de la Saint-Sylvestre. Le foie gras est panné avec des miettes de pain d’épices, c’est un régal à tester au moins une fois dans une vie.

Le magret de canard au pain d’épices

Voici une autre recette dans laquelle le pain d’épices est à l’honneur. Elle est non seulement savoureuse, mais très agréable à regarder. Les amateurs de plats sucrés salés vont littéralement succomber devant cette recette plus qu’originale.

Les truffes au pain d’épices

Eh oui, on peut confectionner des truffes au chocolat avec des restes de pain d’épices. En accordant une importance à la préparation, on peut obtenir des truffes aussi belles que goûteuses. La texture de cette recette ne laissera personne de marbre. Les truffes au pain d’épices sont un excellent moyen de surprendre vos convives à Noël.

Le pain d’épices, qu’il soit traditionnel ou plus récent, est facile à faire. Il existe différentes astuces pour le rendre encore plus savoureux et gourmand. Par exemple, vous pouvez agrémenter la pâte du pain d’épices avec des fruits secs ou des fruits confits. Les meilleurs fruits pour lui donner plus de peps sont les amandes, les raisins secs, les éclats de noisettes et les morceaux de figues.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*